Les flux RSS c’est quoi ?

14 Jan 2015
Luc

RSS est généralement traduit par la plupart des gens comme « Really Simple Syndication » mais son vrai acronyme est « Rich Site Summary » ce qui veut dire « sommaire riche de site web ».

C’est un outil efficace et simple à utiliser pour se tenir au courant instantanément des nouveaux articles de ses sites favoris sans avoir le besoin par exemple de s’inscrire à une newsletter qu’on ne souhaite pas toujours recevoir, qui peut-être placée en spam, qui va encombrer notre boite mail…

Techniquement comment ça fonctionne ?

Le flux RSS est avant tout un fichier texte avec une extension .XML, il rassemble l’ensemble des titres des contenues, les descriptions et les liens vers ces derniers pour être généré à chaque mise a jour. Ce fichier texte est composé de balises encadrant du contenu et indiquant que tel contenu est un titre, tel autre une description, un lien, une date… L’essentiel des sites créés avec des CMS offrent la fonctionnalité permettant de créer des flux RSS à partir d’une page web bien structurée ou d’une base de données.

Comment s’abonner à un flux RSS d’un site qui nous intéresse ?

Logo type d'un flux RSSSur ce blog l’adresse du flux est : https://www.avousleweb.com/blog/feed

Certains gros site proposent des flux RSS triés par catégories par exemple : http://www.lemonde.fr/rss/ ce qui est pratique pour suivre les sujets qui vous intéressent le plus.

rssQuels outils pour lire ses flux ?

La lecture d’un flux RSS nécessite un script qui peut convertir les fichiers XML en HTML. De simples navigateurs web peuvent donner des solutions pour lire des flux RSS comme Firefox, Chrome ou Internet Explorer (>10). On peut aussi se servir d’un logiciel dédié dit « agrégateur de flux RSS » comme Feedly (note : sept 2015 que j’utilise depuis peu..) ou Netvibes, qui dispose sa propre interface pour la lecture. Les flux RSS peuvent également être traités comme une boite mail d’une manière très fluide pour des clients de messagerie comme Outlook ou Thunderbird (C’est ce que j’utilise personnellement;)) . Ces outils sont vraiment pratique pour regrouper vos flux à un seul endroit que vous allez voir de temps en temps quand bon vous semble.

Faut-il forcement proposer un flux RSS de son site ?

Dans 90% des cas je dirais « oui » avoir un flux rss est bénéfique, c’est une façon supplémentaire de fidéliser vos lecteurs. La plupart des développeurs web et les webmaster intègrent des outils de publication de flux RSS qui pourront donc être intégrés au sein de lecteurs de flux par les internautes intéressés d’un coté,  ou que d’autres sites pourront les reprendre d’un autre coté (Oui il est aussi possible d’inscrire ou de faire apparaitre le flux d’un site sur un autre site 😉 ).
Si le contenu de votre site internet est relativement statique, avoir un flux RSS n’est sans doutes pas approprié à votre cas.

Et vous quelle utilisation avez-vous des flux RSS ?

Les flux RSS c’est quoi ?
Voter cet article
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+1Email this to someone

A propos de l´auteur :

Gérant de " A vous le web !" depuis 2008 en Independant. Je m'occupe de la création de sites internet ainsi que de la visibilité des sites que je crée. Je suis donc également devenu consultant SEO/SEA. J'accompagne mes clients dans leurs projets au fil du temps, autant pour se faire connaitre sur le web, que pour améliorer leur site selon leurs besoins.

1 Commentaire

  • Il est vrai qu’un flux RSS permet d’une certaine façon de fidéliser les internautes et, si je peux me permettre, j’utilise d’ailleurs un système gratuit online du nom de Symbaloo. Il est vraiment super pratique! Je l’ai mis en page d’accueil internet et ce qui est bien c’est qu’on peut se créer et organiser des listes de flux RSS. Vous me direz ce que vous en pensez mais en tout cas je vous conseille vivement ce bookmark !

Laisser un commentaire

(*) obligatoire

A vous le web !
Pour tout projet de création, de refonte ou besoin de booster la visibilité de votre site internet n'hésitez pas à me contacter pour en parler.
Je vous invite aussi à :