3 astuces pour améliorer les performances de votre site internet

2 Mar 2016
Luc

Si vous avez un site web, vous vous êtes probablement déjà posé cette question très simple : est-il assez rapide ?

La réponse elle, n’est pas si simple qu’elle n’y parait ! En effet, ce n’est pas parce que vos pages web se chargent rapidement  pour vous que c’est le cas pour tous vos visiteurs. Beaucoup de paramètres doivent être pris en compte pour mesurer la performance d’une page web, faisons un tour d’horizon.

Connexions bas débits et connexions mobiles

Le temps de chargement nécessaire à l’affichage d’une page web est fortement dépendant du débit de l’internaute qui la visite. Si vous disposez d’un site web, vous n’êtes probablement pas parmi les plus mal équipés en termes de connexion Internet et que votre site vous paraisse rapide n’est peut-être pas révélateur du tout !

Il existe en effet une très forte disparité sur ce sujet. D’après les études menées par Akamai (3ème trimestre 2015), le débit moyen français est de 8,2 Mbps, mais encore 26% d’entre eux disposent d’une connexion inférieure à 4Mbps.

Pour mesurer la vitesse d’une page web de façon pertinente, il est donc nécessaire de savoir sur quel débit on se base et idéalement de choisir plusieurs valeurs différentes pour se faire une idée représentative de la situation.

De nombreux outils en ligne vous permettront de procéder ainsi, c’est par exemple le cas de ce service de mesure de la vitesse de pages web, qui a de plus l’avantage d’être disponible en français.

La latence, fléau pour vos visiteurs éloignés

Il est probable que votre site web soit hébergé dans le même pays que celui depuis lequel vous le visitez. Or ce n’est pas nécessairement le cas pour vos visiteurs. Un visiteur américain par exemple qui viendrait sur un site hébergé en France fera face à un problème important : la latence. C’est un délai incompressible nécessaire au transport des informations nécessaires pour l’affichage d’une page web, et ce délai augmente avec la distance. Il peut varier de quelques dizaines de millisecondes à plusieurs centaines, et va se répercuter sur toutes les ressources qui composent la page web. C’est donc plusieurs secondes d’écart sur le temps de chargement que l’on peut au final observer.

dare-boost-test-performance-site-internet-chargement

Mon conseil : utiliser un outil de test de performance qui vous permettra de choisir une localisation de test à proximité de là où sont situés vos visiteurs.

Attention au choix de l’outil de mesure

Beaucoup d’outils que l’on rencontre sur le web offrent des résultats qui ne sont pas fiables, car ils sont technologiquement d’un autre temps. Le web a beaucoup évolué et alors qu’on pouvait auparavant se contenter du temps de réponse du serveur pour se faire une idée de la vitesse de chargement d’une page web, ce n’est aujourd’hui plus du tout le cas !

Votre outil de mesure devra donc reposer une un navigateur web du marché, ou a minima en reproduire fidèlement le comportement, pour réaliser des tests fiables. C’est exactement ce que sera capable de vous apporter Dareboost, son outil de test de performance ira même jusqu’à vous permettre de mesurer l’expérience utilisateur en termes de vitesse. Testé et approuvé par « A vous le web! » 🙂 !

Avez-vous déjà testé ou utilisé d’autres services similaires ?

3 astuces pour améliorer les performances de votre site internet
4 (80%) 1 vote
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn4Share on Google+0Email this to someone

A propos de l´auteur :

Gérant de " A vous le web !" depuis 2008 en Independant. Je m'occupe de la création de sites internet ainsi que de la visibilité des sites que je crée. Je suis donc également devenu consultant SEO/SEA. J'accompagne mes clients dans leurs projets au fil du temps, autant pour se faire connaitre sur le web, que pour améliorer leur site selon leurs besoins.

Laisser un commentaire

(*) obligatoire

A vous le web !
Pour tout projet de création, de refonte ou besoin de booster la visibilité de votre site internet n'hésitez pas à me contacter pour en parler.
Je vous invite aussi à :