Le référencement en anglais

13 Mar 2012
Youseo

Le référencement en anglais est encore peu connu des francophones sauf pour ceux qui ont déjà eu une expérience outre-atlantique. Bien qu’étant peu expérimenté, je vais essayer de vous faire part de quelques tests, il s’agit donc bien évidemment de pouvoir référencer un site dans les serps de Google UK

Comment référencer un site  hébergé dans un serveur en France de l’autre côté de la manche ?

Tout d’abord, cet article s’adresse aussi bien aux novices qu’aux personnes expérimentés en référencement french. Pourquoi ? Tout simplement car vous allez apprendre des astuces pour référencer à l’international. 

La logique de base est qu’un site qui est traduit en anglais doit avoir en référence « un sous-domaine », voilà la description la plus pratique http://en.monsite.com. Et que ce sous domaine soit enregistré avec une adresse IP au Royaume-Uni. Et pourtant, la principale erreur des francophones est d’enregistrer une url de ce type http://monsite.com/en et l’hébergement en France. Bien évidemment, il est possible de référencer à partir de la seconde URL mais cela prend plus de temps. Comme vous pouvez le constater sur la majorité des sites en France, c’est la mauvaise pratique qui prône le dessus sur la bonne pratique.

Si vous êtes adepte de la bonne pratique, nous vous recommandons d’acheter votre nom de domaine chez OVH et de penser référencement avant traduction de votre site. A partir de là, vous pouvez réserver si vous le désirez jusqu’à 10 sous-domaines en identifiant les adresses IP concernant les pays en en. ou ca. ou us etc…

Effectivement, il ne suffit pas de traduire un site en anglais pour voir tout d’un coup des milliers d’anglophones débarqués sur votre site. En bref, il permettra seulement à un anglophone qui connaît déjà votre site une lecture facile et pratique.

Pour en revenir à nos moutons…

Dans le premier cas de figure, le référencement sera plus « rapide » dans les SERPS du moteur de recherche Google.co.uk  alors que dans le second cas, « la mauvaise pratique », le référencement peut prendre jusqu’à 2 ans selon des experts en SEO. Personnellement, à chaque fois que j’ai été confronté à ces mauvaises pratiques et que j’ai cherché dans les forums comme Seosphere par exemple voilà le topic (edit: janv2016: forum hélas fermé) pour ceux à qui cela peut intéresser, je n’ai rarement eu de bonne réponse mais vous trouverez surement une liste d’annuaires et de communiqués de presse qui peuvent vous aider à avancer.

Sachez aussi que j’ai pu référencer des mots clés comme « isotrace cyclotrons » dans digg like français et francophones au Canada  mais aussi dans des communiqués de presse comme le mot clé cells technology  et le mot clé lithium-ion battery systems. Ces deux derniers ne sont pas encore bien ressortis.

Ce qu’il faut retenir : 

Bon référencement en anglais = sous domaine en en.site.com avec adresse IP au Royaume Uni et non site.com/en avec adresse IP en France.

Dans les deux cas vous pouvez référencer dans des annuaires français, communiqués de presse, digg like, forum et autres  comme commentaire par exemple sur adresse IP en France. Vous pouvez le faire même aux USA, Canada ou Allemand. La logique veut que l’on peut parler de nous partout dans le monde donc on peut être référencé dans n’importe quelle langue, il suffit de mettre la bonne ancre bien optimisée vers la page à linker en question.

En espérant que ce topic, vous a intéressé, je vous souhaite beaucoup de courage pour votre référencement « made in english » avec de la bonne volonté et beaucoup d’énergie, on peut atteindre son objectif.

Le référencement en anglais
Voter cet article
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0Email this to someone

11 Commentaires

  • Mon commentaire arrive un peu tard vu la date de l’article mais je me renseigne actuellement sur le référence de site multilingue.

    J’ai bien compris l’avantage de créer un sous domaine avec une adresse IP géolocalisée mais comment procéder pour faire cet enregistrement avec une adresse IP différente ?
    J’entends par là que le NDD principal on l’enregistre avec une IP française mais l’ajout d’un sous domaine peut-il être enregistré avec un IP différente ?

    • @Gurvann: La gestion des ip est en fonction de votre hébergement. Certain hébergement le propose, d’autre pas, sinon il faut allé voir du coté sombre du référecement ;).
      Avoir une IP géolocalisé là où on le souhaite… je reste sans réponse. Si quelqu’un a des suggestion à faire qu’il intervienne ici, il sera le bienvenu !

  • Bonjour,

    merci pour ces informations, la question que je me pose, c’est au niveau des backlinks et des contenus, pour du référencement en anglais, est-ce-que :

    – c’est mieux d’utiliser des annuaires français, et de mettre une ancre en anglais que pour le backlink
    – utiliser des annuaires anglais, avec des descriptions en français, et on verra si ça passe

    l’idée serait de pas trop se casser la tête à rédiger des contenus super clean en anglais pour qu’ils soient validés sur des « directories »

    • @Apimo logiciel immobilier: Je pense que de faire les deux et le mieux !
      Qu’appelles tu des « directories », des annuaires ?

      • Ce que j’appelle « directories » c’est pour moi simplement le nom anglais pour annuaires.

        En gros, pour quelqu’un qui n’est pas à l’aise avec la rédaction en anglais (ne peur de se faire refuser les soumissions) est-ce-qu’il y a un interêt à mettre des ancres en anglais sur des annuaires en français ?

        Merci,
        Apimo

        • C’est sur que ton lien aura moins de valeur que dans une texte en anglais sur un site anglais. Mais tu peux trouver des rédacteurs anglais qui font de bons textes pour toi. J’ai ça pour toi si tu veux… (envoies moi un mail via le formulaire de contact)

          • En fait mon client serait capable de rédiger ces textes, sauf qu’il n’aura pas le temps ni le courage d’en faire plusieurs à mon avis.

            Après, l’objectif est d’éviter des frais supplémentaires sur une prestation externe, ce serait dommage.
            A voir donc.

            • Ok, bon ben tu t’es au moins fait 3 beaux backlinks en peu de temps, bravo 🙂

  • bonjour,
    comment bien référencer un site destiné au anglais qui est hébergé en france. Le site est actuellement en .com faut-il acheté le NDD en .co.uk, cela peut-il me permettre de rivaliser avec des site anglais hébergé en angleterre? car actuellement j’ai beaucoup de mal (le site est en .com)

  • Pour rivaliser avec le sites anglais, il faut que votre site soit hébergé en Angleterre. L’extension n’est pas très importante .com .co.uk ou .net .org .info peuvent être utilisés pour les sites. A savoir degré d’importance :
    1) co.uk
    2) .com
    3) .org .info
    4) .net
    Un site avec un .co.uk et/ou .com hébergé en Angleterre vous permettra plus facilement de réussir votre projet.
    Bon courage pour votre référencement.

    • Bonjour,
      merci de votre réponse, j’ai lu sur le net que si nous utilisions un NDD en co.uk et que le ce NDD est réclamé par une entreprise basée en Angleterre alors cela permets de contrecarrée le fait que le site ne soit pas hébergé en angleterre?
      Est-ce une solution fiable selon vous?

Laisser un commentaire

(*) obligatoire

A vous le web !
Pour tout projet de création, de refonte ou besoin de booster la visibilité de votre site internet n'hésitez pas à me contacter pour en parler.
Je vous invite aussi à :